La révolution digitale a bouleversé tous les aspects de nos vies, mais souvent l’éducation peine à en embrasser pleinement les conséquences. Il ne suffit pas d’être « digital native » – comme le sont les enfants aujourd’hui – pour maîtriser les outils numériques et leurs implications. Le numérique peut être une formidable opportunité, encore faut-il savoir la saisir. C’est pourquoi nous avons besoin d’une stratégie numérique éducative claire, n’idéalisant en rien cette révolution, mais ne cédant pas non plus au catastrophisme. Tirant les leçons de son expérience de Ministre de l’éducation, et dans la continuité des actions conduites jusqu’en 2017, Najat Vallaud-Belkacem plaide pour une école qui s’empare réellement du numérique, afin d’en prévenir les risques et d’en faire un levier d’émancipation et d’accès pour tous à la société de la connaissance.

Ministre des Droits des Femmes et porte-parole du gouvernement en France à partir de 2012, elle sera ensuite successivement Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, avant de devenir la première femme à occuper le poste de Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de 2014 à 2017. Lors de ce mandat, Najat Vallaud-Belkacem a porté le Plan numérique pour l’Éducation en 2016.

Depuis 2018 elle occupe les fonctions de Directrice générale déléguée en charge des études internationales et de l’innovation sociale au sein du groupe Ipsos. Elle dirige par ailleurs la collection « Raison de plus » au sein de la maison d’éditions Fayard.

Revoir la conférence