Objectif

Traiter les questions qui traversent nos vies quotidiennes, professionnelles et citoyennes, tel est l’objectif des ateliers de co-constructions des savoirs organisés par la MSH. Trop pressés, nous reportons volontiers le moment de s’arrêter pour affronter les questions qui nous taraudent. Trop peu confiants en nous-mêmes, nous nous contentons parfois de réponses « toutes faites » ou déléguons à d’autres la tâche de répondre à nos interrogations. Et si nous marquions un temps d’arrêt dans notre quotidien pour penser par nous-mêmes ?

Pendant 5 séances de 2h, avec un groupe d’environ 10 personnes, les ateliers de la MSH proposent un dispositif de réflexion collective qui se situe à la croisée des outils de l’atelier philosophique et du principe de co-construction des savoirs. Il permet à chacun de partager ses connaissances, de se confronter à soi-même autant qu’aux autres, de sortir de ses schémas de pensée habituels pour se laisser, au final, la possibilité de « penser autrement ». Aucun prérequis n’est nécessaire. Le groupe progresse à son rythme, sans exigence de résultat. L’exploration collective de la problématique fait l’objet d’un compte rendu écrit diffusé sur le site internet de la MSH

Concrètement

Organisation et lieu
Les ateliers sont initiés par la MSH ou à la demande d’une collectivité
Le lieu varie selon le partenariat

Déroulement et participation
Les ateliers accueillent une dizaine de personnes par cycle
Un cycle complet comporte 5 rencontres de 2 heures

Contact
Géraldine Brausch – Animatrice
Bât. O1 Maison des Sciences de l’Homme – Université de Liège
Place de la République française 41 (7e étage), 4000 Liège Email : geraldine.brausch@ulg.ac.be

Ateliers en cours

« Nous, héritiers de l’éducation permanente »
Juin-juillet 2017 | Partenaire : asbl D’une Certaine Gaieté
Dans le courant des années 1970, en Belgique francophone, une nouvelle politique publique va financer et absorber une série de projets « socio-culturels » à visée « émancipatrice ».
L’« éducation permanente » se revendique du principe des Lumières selon lequel la transformation de la société passe par l’éducation et affirme la nécessité d’une (auto)éducation « culturelle » et/ou « citoyenne » des adultes et, en particulier, des adultes issus de « milieux populaires ». Si l’ « éducation permanente » se revendique de divers héritages (éducation populaire, etc.), elle constitue elle-même, à son tour, un héritage institutionnel avec lequel bien des associations et projets actuels doivent composer. Mais que signifie-t-elle aujourd’hui, dans un contexte d’effondrement socio-économique, de reconfiguration des classes sociales autant que des « publics », d’interrogation radicale sur la « culture » autant que sur la démarche visant à émanciper l’autre ? Que peut-on faire de cette politique publique ? Que nous permet-elle et que nous empêche-t-elle de faire et de penser dans nos actions émancipatrices ?

Télécharger l’affiche

Ateliers réalisés

« Actualité de la (dé)colonisation »
Octobre-novembre 2016 | Partenaires: asbl Territoires de la Mémoire, asbl CALg, Arsenic2, Province de Liège, Ville de Liège, European Coalition of Cities against Racism
Le visage actuel du monde a été, pour une large part, esquissé par les siècles de colonisation européenne et par les mouvements de décolonisation menés dans la seconde moitié du XXe siècle. Il serait vraisemblablement vain de penser notre monde, dans ses réalités
politiques, économiques et culturelles, sans intégrer l’histoire des (dé)colonisations.
Mais qu’en est-il de nous, ici et maintenant ? Cette histoire est-elle la nôtre ? Constitue-t-elle un héritage qui, d’une manière ou d’une autre, a façonné notre rapport au monde, aux autres, à nous-mêmes ? Sommes-nous encore, d’une quelconque manière, des (dé)colonisateurs
ou des (dé)colonisés ? Et, si cet héritage est le nôtre, que pouvons-nous et que voulons-nous en faire, nous, aujourd’hui ?

Télécharger l’affiche

« Quelle(s) utopie(s) pour nos sociétés post-industrielles ? »
Janvier-février 2016 | Partenaire : asbl D’une Certaine Gaieté
Nous sommes aujourd’hui dans une société dite « postindustrielle », engagée dans des processus de « reconversion ».
La Wallonie est vraisemblablement un exemple type de cette société en train de se reconfigurer. Comment définir au juste cette société et quels en sont les perspectives, les projets, les possibles ?
Quelles sont les voies/voix déjà à l’œuvre, quelles sont celles en gestation, quelles sont celles qui ne parviennent pas à se formuler et/ou à se faire entendre ? Ces voix et projets peuvent-ils être nommés « utopies » ?

Télécharger le compte rendu
Télécharger l’affiche

« Penser la ville »
Octobre – novembre 2015 | Partenaire : asbl Urbagora.
Atelier de lecture et d’analyse critique d’un texte de référence de la pensée urbaine, il a permis d’explorer les réflexions qui se développent autour du thème de la ville depuis le XIXe siècle et d’interroger la singularité du fait urbain contemporain. Le texte a été choisi par les participants lors de la première séance, et ce séminaire consacré à la « question urbaine » fut aussi l’occasion de questionner les bases théoriques du travail mené au sein d’urbAgora.

Télécharger le compte rendu.

L’atelier a donné lieu a 2 publications :

  • G. Brausch (dir.), « F. Engels. La Situation de la classe laborieuse en Angleterre (1845) », Dérivations. Pour le débat urbain, n°2, Mars 2016, éd. Urbagora, Liège, pp. 244-250 (rubrique « Un classique »).
  • G. Brausch (dir.), « CIAM/Le Corbusier. La Charte d’Athènes (1933/1941/1957) », Dérivations. Pour le débat urbain, n°3, Sept. 2016, éd. Urbagora, Liège, pp. 212-219 (rubrique « Un classique »).


« Migrations : que deviennent nos identités et nos cultures ? »
Juin 2015 | Partenaire : asbl Le Monde des possibles
Composé de personnes ayant immigré en Belgique, le groupe analyse la notion de culture et la rencontre entre les pratiques culturelles d’origine et celles du pays d’accueil.

Télécharger le compte rendu.

« Qu’est-ce qu’être en résistance quand on est un migrant ? »
Juin 2015 | Partenaire : asbl Le Monde des possibles

Télécharger l’affiche.
Télécharger le compte rendu.

« Qu’est-ce que la ville ? »
Novembre 2014 – janvier 2015 | Partenaire : asbl Urbagora
Le groupe a opté pour la lecture de deux extraits de textes fondateurs de la pensée urbaine (F. Engels, F. Choay). A travers eux, le collectif a interrogé l’objet « ville » et questionné certaines évidences qu’il charrie.

« Théâtre, science et politique »
Octobre – décembre 2014 | Partenaire : asbl Le Corridor
Un collectif de professionnels et d’amateurs de théâtre ainsi que de scientifiques s’est employé à réfléchir les liens entre le théâtre, la science et le politique.