Illustration © Maurine Shiffler

Porteur du projet :

Marc Goossens

Professeur à la Faculté d’architecture de l’ULiège

En collaboration avec :

L’Échevinat de l’Urbanisme de la ville d’Esneux

Démarches collaboratives de conception du projet urbain et de paysage : le cas du quartier de Tilff

Le Laboratoire de recherche Ville-Territoire-Paysage (VTP) de la Faculté d’Architecture de l’Université de Liège donne rendez-vous aux habitants de Tilff, pour expérimenter de nouvelles démarches collaboratives dans le cadre de l’élaboration de projets urbains.

Les démarches participatives traditionnelles dans le cadre de projets urbains donnent aux citoyens une capacité très relative (réelle ou ressentie) à influencer véritablement les décisions. Bien loin d’être responsabilisé, le citoyen se retrouve souvent, malgré lui, dans un rôle d’opposant ou d’otage, distrait de tout débat et enjeux de fond réels.

Le laboratoire Ville-Territoire et Paysage (Faculté d’Architecture, ULiège) expérimente des démarches collaboratives qui questionnent les expériences spatiales, l’imaginaire et la mémoire des lieux des habitants.

A partir de tables rondes mettant en présence différentes catégories d’habitants (usagers, personnes qualifiées) et des chercheurs, de promenades exploratoires, et de temps de restitution/interprétation/synthèse, une telle recherche permet d’élaborer des cartes cognitives, fondées sur le vécu et le ressenti spatial des participants (acteurs divers de la transformation territoriale). Celles-ci, entretenues de manière continue à travers une plateforme d’échanges, permettent à la fois: de faire émerger des questions et des contenus « inexprimés, invisibles, inattendus », de stimuler l’imaginaire, d’initier à la formulation de savoirs partagés, de donner de la capacité à formuler des visions prospectives.

En mettant en lien direct l’enseignement, la recherche et les services à la communauté tout en partant de situations concrètes, l’objectif de ce projet est à la fois de contribuer à l’évolution de la méthodologie de conception du projet, de développer de nouveaux contenus et pratiques d’apprentissages et de créer à l’adresse du public large un référent ouvrant à de nouvelles sensibilités et initiatives.