Date: lundi 12 octobre 2015, de 9h à 12h30
Lieu : Quartier AGORA, Faculté de Droit & école de criminologie Jean Constant et Institut des Sciences humaines et sociales – B31, place des Orateurs 3 à 4000 Liège, Amphithéâtre de Méan
Inscription gratuite mais vivement souhaitée (pour le 5 octobre) via msh@ulg.ac.be

Quelles perspectives pour les usagers du travail social ? Agir sur les compétences des plus fragilisés, nouveau souffle ou miroir aux alouettes ?

Optimiser les compétences des bénéficiaires, baser son intervention sur les ressources et potentialités de ce dernier, établir des projets, travailler à l’empowerment … Telles seraient les « nouvelles perspectives » de l’intervention éducative et psycho-sociale ! Entre solutions miracles ou effets pervers nombre d’intervenants s’interrogent.

A travers une approche sans concession, Guy Hardy montrera en quoi la vigilance est de mise pour éviter les violences implicites causées aux usagers comme aux professionnels.

Guy Hardy est assistant social. Il a été directeur d’un centre d’intervention auprès de familles en grande difficulté. Il est formateur en Approche Systémique et en Programmation Neuro-Linguistique. Membre des Associations Belge et Européenne des Thérapeutes Familiaux, il anime régulièrement des cycles de formation. Auteur de nombreux articles, il est coauteur de « S’il te plaît, ne m’aide pas », 2011, Toulouse, ERES et coauteur de « Petit Lexique à l’usage du travailleur social », 2006, Lyon, Chronique sociale.