En Europe, afficher une politique culturelle et artistique ambitieuse depuis une université demeure une démarche inhabituelle, voire suspecte. Pourtant,aux États-Unis, l’Université d’Harvard (Massachusetts) dispose de plus de 12 musées ; Stanford (Californie) s’est doté, en 2017, d’un vice-président « for the arts ».

Comment comprendre, depuis l’histoire européenne et son attachement aux valeurs universelles, la place de la culture dans les universités ? La culture, peut-elle rendre davantage pensables la science, les objets techniques et la recherche technologique? À quelles conditions peut-elle agir comme réservoir de significations, capable d’interroger profondément les savoirs et leurs frontières ? À partir d’expériences collaboratives concrètes, menées à l’ENS Paris-Saclay, le Prof. Pierre-Paul Zalio nous partagera son point de vue sur ces questions, ainsi que ses interrogations sur les dérives et potentialités d’une rencontre entre culture et université.

Revoir la conférence