Date : 1er octobre 2015 à 18h30
Lieu :
 Cité Miroir, Salon des Lumières, place Xavier Neujean, 4000 Liège
Table ronde
 avec la participation des Profs Philippe Vendrix, Dominique Allart, Didier Vrancken, Jacques Commaille et Rachel Brahy
Animation : Jérôme Jamin, Professeur ULg (science politique)

Evénement de rentrée de la Maison des Sciences de l’Homme

Depuis 2013, une Maison des Sciences de l’Homme a vu le jour à l’Université de Liège.

C’est en 1963 que l’historien Fernand Braudel a créé la première Maison des Sciences de l’Homme à Paris. Cette initiative a encouragé le développement d’une politique scientifique de reconnaissance et de valorisation des savoirs dans le champ des sciences humaines et sociales en France. Aujourd’hui, le Réseau National français compte 22 MSH.

Le modèle est-il applicable à Liège et en Belgique francophone ? Comment l’adapter à un tout autre contexte, à une époque où les savoirs diffusés au sein de la cité entrent systématiquement en tensions, en frictions avec la société, dès lors qu’ils soulèvent des enjeux éthiques, techniques, bio-médicaux, environnementaux, climatiques, économiques, financiers, etc. auprès des populations ?

Depuis sa création, la MSH Liège est résolument tournée vers le dialogue citoyen, elle s’ancre avant tout sur un territoire concret, un bassin de vie. Elle entend soumettre les résultats de la recherche universitaire en sciences humaines et sociales à l’épreuve du débat. Que veut-elle tirer de l’exemple français ? Quelles inspirations peut-elle y trouver ? Des collaborations sont-elles envisageables ?

 

Intervenant(s) :

  • Dominique Allart, Professeure ULg (Transitions, Département de recherches interdiscipinaires sur le Moyen Âge et la première Modernité ) et Membre  du  Conseil  scientifique  du  Groupement  d’Intérêt  scientifique  (GIS)  du Réseau national des MSH (France), Membre du Conseil scientifique de la MSH du Val de Loire;
  • Rachel Brahy, Coordinatrice scientifique MSH Liège;
  • Jacques Commaille, Président Honoraire du Conseil d’Orientation scientifique du Réseau national des MSH;
  • Philippe Vendrix, Professeur ULg (musicologie), Directeur du Centre d’Etudes supérieures de la Renaissance à l’Université François Rabelais de Tours et Président du Réseau National des MSH en France);
  • Didier Vrancken, Professeur ULg (sociologie) et Directeur de la MSH Liège.

 

Lire l’interview de Philippe Vendrix dans le 15e jour du mois.

Voir la galerie photo de la soirée.